0
aop3034

Vivre de sa passion

Recommended Posts

Salut Alex

Bon ici, je ne veut surtout pas contredire ce que mon bon ami Jo Boulay a écrit, car c'est vrai qu'au Québec la saison est très courte. Par contre sur les gros centres comme Voltige et Farnham la saison quoi que courte est également très intense. Çà permet aux sauteurs multidisciplinaires d'effectuer beaucoup de sauts, entre 500 et 800 ( ici je parle pour Voltige seulement n'ayant aucunes données pour Nouvel Air) selon leurs qualifications et disponibilités et ainsi avoir un salaire fort raisonnable pour une courte saison. Si en plus tu vise le titre de gréeur tu pourras éventuellement t'occuper de l'entretien des équipements des sauteurs réguliers, graduellement en gagnant leurs confiance, puis finalement les équipements de l'école. Avec de bonnes références tu pourras éventuellement, comme certains Québécois le font chaque hiver, aller faire le même boulot dans le sud aux US ou en Australie et en Nouvelle Zélande.

En terminant tu te demandais comment:

Éh bien c'est pas compliqué.
Le parachutisme étant, malgré tout, un petit monde si tu sautes des étapes dans ton parcours et que quelques erreurs s'en suivent tu risques de rester avec cette image collé à toi pas mal longtemps...et ce n'est pas bon pour quelqu'un qui veut travailler dans le domaine.
Bref vaut mieux gravir les marches une par une sans tomber que d'essayer de les gravir deux par deux et se casser la figure.

Oui je pense que maintenant en 2011 il est possible pour un jeune Québécois, qui est prêt à déployer les efforts nécessaires, de pouvoir gagner un salaire largement supérieur au salaire minimum dans l'industrie du parachutisme à une ou deux écoles au Québec.

Ric
When you think you're good...this is when you become dangerous.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour,

Je suis un peu dans la même situation que toi... Ça fait un an que je saute et je voudrais faire cela à plein temps.
Je pense donc commencer par chercher une zone où plier ou être au manifeste, au Canada ou aux États-Unis.
Peux-tu me dire comment ça a marché pour toi ? Bien j'espère :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
J'ai passer la saison chez Voltige, engager comme plieur. La plupart du temps j'y étais 24sur24 7sur7. Je suis rester jusqua la fermeture en novembre et jai passer le plus bel été de ma vie. Vivement la saison prochaine car l'hiver me semble long cette année. Bonne chance dans tes démarche!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut Alex,

Merci pour ta réponse! Tu es officiellement mon premier pote du site ;)

Je fais des démarches pour voir si je trouve un job au moins près d'une DZ du coté de Québec. Si tout va bien, je ferais au moins une saison au Canada. On se croisera peut-être!

De toutes manières, je quitte le Mexique fin mars pour me lancer... on verra bien ce qu'¡l se passe.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut a tous,
Il ya moins d'un an que j'ai commencé à faire du parachutisme.
Il était seulement pour faire quelques sauts de BASE, mais maintenant c'est ma dépendance.
J'ai un bon travail mais il est très difficile de trouver certains week-ends pour faire du parachutisme ici.
J'ai été a la réflexion sur soit, obtenir un emploi dans un endroit vraiment à proximité d'un grand 24/7 DZ, ou de travailler dans un grand 24/7 DZ :P

Quelles sont les compétences, licences, le nombre de sauts que vous aurait besoin d'au moins pour vivre du parachutisme

Évidemment je n'ai que quelques sauts donc la seule possibilité en ce moment c'est d'obtenir un emploi dans un autre pays.

merci,

Andres
Vivre libre ou mourir.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account. It's free!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
0