Forums: International: En Français:
Progression et rétention..

 


joboulay  (C 1744)

Aug 21, 2008, 9:41 AM
Post #1 of 8 (1268 views)
Shortcut
Progression et rétention.. Can't Post

On assiste présentement de ce coté-ci de la mare, à une disparition lente de la méthode DAI (déploiement assité par instructeur) et la majorité des grosses DZs n'offrent plus que la formation accéléré en chute libre ( AFF PFF etc..). Je pense personnellement qu'on est à côté de la track (à côté de ses pompes) en persévérant dans cette voie. Je crois fondamentalement qu'une progression accessible financièrement aux moins bien nantis ne peut qu'aider la progression de notre sport et permettre la rétention de nouveaux adeptes; ce qui nous manque amèrement. Je me demandais, chez vous, c'est la même chose?


claudel  (D 19826)

Aug 21, 2008, 6:33 PM
Post #2 of 8 (1248 views)
Shortcut
Re: [joboulay] Progression et rétention.. [In reply to] Can't Post

Premièrement, si je n'avais pu faire de progression lente, je n'aurais simplement pas pu commencer ce sport il y a 14 ans.Unimpressed Ce n'est pas donné à tout le monde de pouvoir allonger plus de 1000$ pour commencer dans un sport qu'on ne connait pas encore.

Maintenant, le membership diminue dans la cspa et la uspa (et probablement outre-mer également).Crazy

Le problème est peut-être dû au fait que les drop zones continuent de bien fonctionner grâce aux tandems. Ne faudrait-il pas plutôt encourager les passagers de tandems à persévérer dans le parachutisme.Wink Personnellement, chaque fois que l'occasion se présente, j'essaie de motiver mon passager à poursuivre plus loin que le saut qu'il vient d'accomplir.Angelic

Autre chose: il n'y a pas si longtemps, l'aspect social du sport était beaucoup plus important que maintenant, je crois. Peut-être que mes souvenirs sont inexacts mais, à l'époque, j'avais l'impression de faire partie d'une communauté "tissée serrée". Nous avions même du plaisir à passer une journée cloués au sol, à cause de vents trop forts.Laugh Aujourd'hui, je vois des sauteurs prêts à rebrousser chemin au moindre orage qui nous surplombe.Unsure

Je suis peut-être dans l'erreur, mais je pense encore qu'une journée d'attente vaut bien soixante secondes de chute libre.Smile


(This post was edited by claudel on Aug 21, 2008, 7:04 PM)


knabe  (F 161)

Aug 22, 2008, 1:02 AM
Post #3 of 8 (1232 views)
Shortcut
Re: [claudel] Progression et rétention.. [In reply to] Can't Post

J'ai commencé le parachutisme, il y a plus de 20 ans, par une formation "classique" (Sauts automatiques puis "échelons" de chute) ...

J'en garde un excellent souvenir.

Pourtant, sur ma DZ, nous n'offrons que l'AFF ...

Pourquoi ?

Simplement parce que nous avons de gros problèmes de relations avec les riverains et que de multiples passages à basse altitude sont exclus !

Voici aussi une cause de la disparition de cette méthode d'instruction ... qui a pourtant fait ses preuves.

Blue sky !

Andreas (qui regrette moins les sauts en ronds de ses débuts !)


HighJB  (C License)

Aug 22, 2008, 1:13 AM
Post #4 of 8 (1230 views)
Shortcut
Re: [claudel] Progression et rétention.. [In reply to] Can't Post

In reply to:
Premièrement, si je n'avais pu faire de progression lente, je n'aurais simplement pas pu commencer ce sport il y a 14 ans.Unimpressed Ce n'est pas donné à tout le monde de pouvoir allonger plus de 1000$ pour commencer dans un sport qu'on ne connait pas encore.

C'est toujours vrai, je l'ai encore vu cet été pendant le stage que mon club organise sur une plateforme sans activité le reste de l'année. Les stages pour certains sont aidés par la municipalité et cela permet à des personnes de commencer le parachutisme et de s'en passionner à moindre coût. 2 PAC pour une dizaine de formation traditionnelle OA

In reply to:
Maintenant, le membership diminue dans la cspa et la uspa (et probablement outre-mer également).Crazy

Je ne sais pas ce que cela donnera à l'échelle nationale mais sur ma DZ cette année ,j'ai vu bcp moins de formations que les années passées et moins de partiquants aussi.

In reply to:
Le problème est peut-être dû au fait que les drop zones continuent de bien fonctionner grâce aux tandems. Ne faudrait-il pas plutôt encourager les passagers de tandems à persévérer dans le parachutisme.Wink Personnellement, chaque fois que l'occasion se présente, j'essaie de motiver mon passager à poursuivre plus loin que le saut qu'il vient d'accomplir.Angelic
Je ne suis pas TI mais j'ai débuté la vdo tandem cet été. J'essaie autant que possible que l'élève ait une expérience mémorable et quand c 'est possible et qu'il y du potentiel je présente les formules de formations.

In reply to:
Autre chose: il n'y a pas si longtemps, l'aspect social du sport était beaucoup plus important que maintenant, je crois. Peut-être que mes souvenirs sont inexacts mais, à l'époque, j'avais l'impression de faire partie d'une communauté "tissée serrée". Nous avions même du plaisir à passer une journée cloués au sol, à cause de vents trop forts.Laugh Aujourd'hui, je vois des sauteurs prêts à rebrousser chemin au moindre orage qui nous surplombe.Unsure

Je suis peut-être dans l'erreur, mais je pense encore qu'une journée d'attente vaut bien soixante secondes de chute libre.Smile

il y a aussi un pb économique je pense , les gens ne veulent plus payer leur déplacement si ils ne sont pa sûr de sauter. Pour ma part, être présent sur la DZ les jours de pluie est un bon moyen d'en apprendre plus sur l'activité même si je commence à être réticent à venir pour une journée quand la météo est pourrie car dans ces cas là il devient difficile de trouver des compagnons de jeu , voire de remplir les avions.

JB


joboulay  (C 1744)

Aug 22, 2008, 7:31 AM
Post #5 of 8 (1213 views)
Shortcut
Re: [HighJB] Progression et rétention.. [In reply to] Can't Post

Quote:
il devient difficile de trouver des compagnons de jeu , voire de remplir les avions.

Une situation impensable avant l'avènement des usines à tandem... Je me fais un devoir moi aussi lorsque je fais des tandems, de faire prendre conscience que ce n'est qu'une porte entrouverte sur notre sport. Pas sur d'avoir encore fait naitre de nouveaux paras mais je garde espoir! Pour ce qui est de la formation initale, je suis heureux de vous entendre!


kefran  (C 3253)

Aug 22, 2008, 7:42 AM
Post #6 of 8 (1212 views)
Shortcut
Re: [joboulay] Progression et rétention.. [In reply to] Can't Post

héhéhéhé .... me rappelle une conversation qu'on a eut toi et moi Samedi passé Jo ;)

personellement je suis convaincu que faire disparaitre les DAI est une "connerie", tout comme Jo je pense que l'aspect "budget réduit" permettait a de plus jeunes sauteurs de continuer à venir sur la DZ.

de plus sur le plan strictement formation, je suis dubitatif quant à la valeur de l'apprentissage en étant accroché à un instructeur qui prend le relais pour l'atérro ..... au 1er DAI, même avec radio, ça reste au sauteur de se poser SEUL ... 4 ou 5 sauts plus tard le débutant commence à être familier avec la voilure, il peut alors découvrir la chute libre en ayant l'esprit reposé puisqu'il va ensuite se retrouver en terrain connu ....

mais tout ça fonctionne avec notre mode de vie : il nous faut tout, tout de suite, pas le temps de prendre le temps justement. Combien de jeunes sauteurs entend-on nous parler de swoop ou de head-down après 30 sauts ... sans même avoir pris le temps de s'amuser, il faut performer tout de suite.

A+


Frank  (C 3070)

Aug 27, 2008, 8:23 AM
Post #7 of 8 (1141 views)
Shortcut
Re: [kefran] Progression et rétention.. [In reply to] Can't Post

«au 1er DAI, même avec radio, ça reste au sauteur de se poser SEUL ... »

C'est une des raisons pourquoi je suis bien content que cette progression soit en voie de disparition :)

J'ai aussi débuté avec le DAI, et j'en garde aussi un bon souvenir, mais c'est pas pour tout le monde et il y a aucune façon de savoir qui est «heads'up» dans les airs avant même son premier saut (qui saura bien réagir à différentes circonstances).

Avec la méthode Tandem, oui, on prend le relais pour l'aterro mais on peut bien expliquer la technique, le landing pattern et les vents et selon moi, mieux préparer l'étudiant pour son premier saut en solo. Plusieurs incidents ces dernières années à travers le monde et au Québec viennent appuyer ce point.

Selon moi, la meilleure méthode est une progression de chute libre, précédé de 3 ou 4 Tandems pour couvrir la base (pilotage de voilure, stabilité en chute libre, position du corps, conscience de l'altitude, identification d'une bonne voilure) - tout cela peut être fait en 3 Tandems et évaluer si l'étudiant sera en mesure de «dealer» avec des situations potentielles en solo.

Cela étant dit, je suis d'accord que le coté négatif est le coût de cette méthode, qui doit plus souvent être payé en un «gros moton», mais personellement, je suis un grand fan de l'idée qu'un parachutiste sécuritaire est un parachutiste «courant», qui pratique son sport régulièrement («current») et fait beaucoup de sauts. Je pense que l'individu le plus à risque dans notre sport est le sauteur qui fait 30 sauts par année et qui a l'impression de progresser.

Alors formons des sauteurs passionnés qui sont prêt à faire des sacrifices et à s'impliquer à fond plutôt que des sauteurs du dimanche qui aiment jaser plus que sauter. Nous serons gagants au bout du compte car on va mettre plus d'énergie sur les sauteurs qui deviendrons vraiment actifs et perdre moins de temps et de ressources sur des gens en crise de la quarantaine ou des jeunes qui aspirent devenir parachutiste et impressionner leur maman mais qui sont loin d'avoir le niveau d'engagement nécéssaire. Voilà !

Mais c'est seulement mon opinion ;)

Frank !


HighJB  (C License)

Aug 27, 2008, 8:54 AM
Post #8 of 8 (1137 views)
Shortcut
Re: [Frank] Progression et rétention.. [In reply to] Can't Post

Salut,

en France la PAC (équivalent AFF) ne contient pas de sauts en tandem. Pour les premiers posé cela ne change rien donc

JB qu'aimerait bien, un jour, faire un saut tandem



Forums : International : En Français

 


Search for (options)